GREFFE
2022, contenants en verre, racine de Ricin, racine d’Aulne, eau.
Vue de l’exposition Comme un écho tonne, FRAC Occitanie Montpellier 2022
Crédit photo : Cédrick Eymenier
"« Greffe », montre des bois de jeune cervidé prolongeant des racines plongées dans un bocal de liquide nourricier. Cette association de deux règnes du vivant, le végétal et l’animal, qui s’hybrident ici en un seul corps sculptural, dit toute la nécessite de déclassifier et de décoloniser le vivant au profit d’une vision inter-espèce.Virginie Cavalier aime à parler de « reviviscence » au sujet de ses oeuvres.
Elle fait ainsi référence à la capacité de la nature, la nôtre comprise, à reprendre vie, à renaître ou à ressusciter après une période de latence ou d’oubli. Le terme renvoie également à la persistance et à la réapparition de mémoires et de sensations enfouies qui peuvent être liées à des traumas.
La reviviscence concerne aussi le renouvellement de phénomènes spirituels liés à l’âme comme la grâce, la vision ou l’extase.."


Pascal Pique
Musée de l'Invisible