MARCOTTAGE
Le marcottage est un processus de multiplication des végétaux naturel; par un principe de rhizogénèse, il conditionne la formation et le développement des racines chez les végétaux. Par exemple, un arbre qui prendra la foudre, va se déchirer, tomber, mais ses branches reprendront racine. Ainsi il deviendra plus volumineux au lieu de mourir.

J’utilise la mue. Cette tête de cerf montée placée au sol marque la mort. Je montre à travers l’accumulation de bois, comme une démultiplication en signe de vie, des bois reprenant racine. C’est un rapprochement de deux formes de vies, végétale et animale.
Je place la pièce in situ, dans la forêt, habitat du cerf et terrain de chasse.

La composition de la photographie, avec au premier plan une zone où les arbres sont abattus, puis en arrière plan de jeunes arbres en pleine expansion renvoie à une nature qui reprend racine, qui pousse.

Je rapproche la souche et cette naturalisation, toutes deux décapitées, qui s’ancrent dans la terre. La nature abattue, marcotte de la même manière que les vestiges animaux ont dans mon imagination développés des arborescences.